Visite bilatérale de la Première Ministre du Bangladesh, S.E. Mme. Sheikh Hasina, à Paris 2017

La France va apporter son soutien le plus entier à l’ONU et dans les autres instances internationales pour trouver une solution viable à la crise des Rohingyas, a annoncé le Président français Emmanuel Macron ce mardi.

M. Shahidul a rapporté que, pendant l’entretien, Emmanuel Macron s’est enquis de la situation actuelle de la crise des réfugiés, des actions menés par le Bangladesh et de ce que le Bangladesh attend de la France à ce propos.

En retour, Sheikh Hasina a répondu que plus d’un million de Rohingyas birmans déplacés de force vivent actuellement au Bangladesh et que cette situation a généré un lourd fardeau pour son pays. Cette crise est également dangereuse pour la région hôte, a noté la Première Ministre.

Elle a brièvement mentionné la proposition en cinq points qu’elle a présentée à l’Assemblée générale des Nations unies cette année et a déclaré que la véritable solution à ce problème réside dans la mise en œuvre de ces propositions.
Sheikh Hasina a également informé le président français du récent accord bilatéral avec le Myanmar concernant le rapatriement des Rohingyas.

Elle a en outre déclaré à son homologue que le gouvernement du Bangladesh souhaite que la communauté internationale continue à soutenir son pays et maintienne la pression sur le Myanmar pour s’assurer que l’accord soit mis en œuvre.

[Dhaka Tribune : December 12, 2017]
(Traduction de courtoisie)

Dernière modification : 15/03/2020

Haut de page