Priyonto Zaman, gagnant du concours Labcitoyen 2016

Dans le cadre du programme LabCitoyen qui du 03 au 11 juillet a rassemblé à Paris 52 jeunes francophones, Priyonto Zaman a représenté son pays, le Bangladesh. L’objectif de ce programme était de promouvoir la langue française comme un outil d’engagement pour la défense des droits de l’Homme et d’attirer l’attention des jeunes sur les problèmes de l’actualité et les moyens pour les résoudre.

JPEG

La thématique de cette année, « Santé et Droits de l’Homme », me semblait une excellente occasion pour partager et discuter la réalité de la santé au Bangladesh ; et apprendre celles des autres. De plus, j’avais l’honneur de participer à une conférence de taille globale et pouvoir m’exprimer dans une langue que j’aime beaucoup, le français.

J’avais l’honneur de représenter mon pays Bangladesh pendant le programme LabCitoyen 2016 à Paris qui a rassemblé, du 3 au 11 Juillet 2016, 52 jeunes francophones venus de tous les continents du monde. L’objectif de ce programme était de promouvoir la langue française comme un outil d’engagement pour la défense des droits humains et d’attirer l’attention de la jeunesse sur les problèmes de l’actualité, faire une investigation plus approfondie de ces problèmes et des moyens de les résoudre. La thématique de cette année, « Santé et Droits de l’Homme », me semblait une excellente occasion pour partager et discuter la réalité de la santé au Bangladesh ; et apprendre celles des autres. De plus, j’avais l’honneur de participer à une conférence de taille globale et pouvoir m’exprimer dans une langue que j’aime beaucoup, le français.

La session 2016 a été lancée par la citation de Paul Ricœur : « La souffrance est privée mais la santé est publique ». Le programme de cette année était composé d’interventions d’experts du domaine des droits de l’homme et de la santé, des débats, des visites et des ateliers. Les 5 sujets spécifiques abordés cette année ont été : déterminants de la santé, démocratie en santé, lutte contre inégalité d’accès au soin, santé sexuelle & sensibilisation, vulnérabilité et accès à l’information.

L’élément le plus marquant du programme de 2016 était l’intervention de M. Jean-Marc Ayrault, le Ministre des Affaires Étrangères et du Développement International de France, Patrizianna Sparacino-Thiellay, l’Ambassadrice des droits de l’Homme et Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de médecine en 2008. Représentants d’AFD, Institut Pasteur, Planning Familial, Siel Bleu et Simplon.co nous ont présenté l’infrastructure de leurs organisations et leurs expériences sur le terrain.

Nous avons été divisés en 3 groupes, chacun avec un animateur ou une animatrice. Chaque matin, il y avait une séance thématique avec des discours d’experts provenant de différents domaines. L’occasion était aussi donnée aux participants pour partager leurs expériences et entamer des débats. Apprendre directement des experts et d’autres jeunes qui font une différence dans leur pays est tout simplement une expérience merveilleuse.

Le soir, on était plutôt libre pour découvrir la ville de Paris ! Nous étions hébergés dans une auberge de jeunesse qui était magnifique. Nous avons fait un tour de Paris. Nous avons eu la chance d’assister à une visite guidée de Cité des Sciences, musée Pasteur et Planning Familial. Nous avons également participé à une séance consacrée aux réseaux sociaux et financement participatif (crowdfunding) pour faciliter nos futurs projets. Un jour, nous avons été invités au salon de l’Horloge du Quai d’Orsay (Ministre des Affaires Étrangères à Paris) où on nous a donné des certificats de participation à ce programme. Nous avons aussi eu l’occasion de voir les deux demi-finales et la finale de l’UEFA Euro 2016 en direct à la Fan Zone Tour Eiffel !

Ces 9 jours sont précieux et représentent une expérience inoubliable. J’ai fait des amis du monde entier et nous garderons le contact pour que ce réseau agisse sur l’engagement international de demain. LabCitoyen est un vrai laboratoire qui nous permet de devenir les acteurs et les citoyens du monde. La session 2016 est marquée par le lancement d’un réseau de « jeunes ambassadeurs pour les droits de l’Homme de la République française », qui continuent à travailler ensemble même après la fin de ce séjour en France.

Je pense que ce genre d’échanges, qui permettent la compréhension multiculturelle et promeuvent la solidarité entre les pays, sont d’une importance cruciale pour la jeunesse bangladaise. Je suis éternellement reconnaissant pour l’opportunité que l’Alliance Française de Dhaka et l’Ambassade de France au Bangladesh m’ont donnée. Participer à ces échanges vous apporte une nouvelle vision du monde. Et bien-sûr, nous donnent encore de l’espoir.

Dernière modification : 11/09/2016

Haut de page