Nations unies – Journée internationale pour l’élimination des violences sexuelles dans les conflits (19 juin 2018)

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences sexuelles dans les conflits, la France rappelle son engagement à lutter contre ce fléau.

Le dernier rapport du secrétaire général des Nations unies sur ce sujet fait encore état de 19 situations de conflits dans lesquelles de telles exactions sont constatées et identifie 51 parties responsables d’un recours, parfois systématique, aux violences sexuelles comme tactiques de guerre, méthodes de torture et outils de la terreur.

La France lutte contre l’impunité des violences sexuelles dans les conflits :
- par la mise en œuvre des résolutions « Femmes, paix et sécurité » du Conseil de sécurité, notamment par le biais de son plan national d’action ;
- en soutenant l’action de la Représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies chargée de la lutte contre ce phénomène, en finançant notamment un poste de jeune expert associé au sein de son bureau ;
- en appuyant la désignation de conseillers chargés de la protection des femmes au sein des opérations de maintien de la paix.

En juillet 2017, la mission pour l’action humanitaire du Centre de crise et de soutien (CDCS) du ministère de l’Europe et des affaires étrangères a également financé un projet de l’ONG EliseCare Irak dans le Kurdistan irakien, destiné à apporter un soutien psychosocial aux femmes yézidis victimes de violences sexuelles.

De 2016 à 2018, la mission pour la stabilisation du CDCS a financé plusieurs projets, notamment en RCA et au Yémen, pour lutter contre les violences faites aux femmes et soutenir leur prise en charge de manière holistique (prise en charge médicale, appui psycho-social, juridique, etc.).

La France rappelle sa mobilisation pour mettre fin à toutes les formes de violences faites aux femmes et aux filles.

Dernière modification : 20/06/2018

Haut de page