Le Secours Catholique - Caritas France

Le Secours Catholique-Caritas France

Le Secours Catholique-Caritas France (SCCF) est une association reconnue d’utilité publique, membre du réseau mondial Caritas.

Mission

Le Secours Catholique-Caritas France a pour mission la mise en oeuvre d’une solidarité concrète entre tous, en France et dans le monde. Prenant appui sur l’enseignement social de l’Eglise Catholique, il considère que les hommes, femmes, enfants, vivant des situations de pauvreté, sont les premiers acteurs de leur développement. Il s’engage à leurs côtés pour lutter contre les causes de pauvreté et d’exclusion et pour promouvoir le développement de la personne humaine dans toutes ses dimensions. Il recherche un partenariat militant avec les organisations qui partagent ses objectifs afin de promouvoir la justice sociale au sein des politiques locales, nationales et internationales.

Organisation

Le Secours Catholique-Caritas France (SCCF) : 78 délégations, réparties en 3 743 équipes locales en France métropolitaine et Outre-Mer, couvrent l’ensemble du territoire national.
Réseau de 65 200 bénévoles et de 984 salariés sur tout le territoire. 3 antennes : la cité Saint-Pierre à Lourdes, la Maison d’Abraham à Jérusalem, le CEDRE (centre d’entraide pour les demandeurs d’asile et les réfugiés) à Paris.

Caritas Bangladesh est le principal partenaire du SCCF : Fondée en 1967, c’est une organisation nationale, à but non lucratif, et de développement du Bangladesh. Elle a été reconnue par les autorités du pays en janvier 1971. Le siège de Caritas Bangladesh se trouve à Dhaka. Elle a huit bureaux diocésains et compte près de 6 000 employés et bénévoles. Caritas Bangladesh met en œuvre plus de 80 projets dans six domaines prioritaires : le droit à l’éducation et formation ; Justice sociale et développement communautaire ; Conservation de l’environnement et adaptation aux changements climatiques ; Développement intégré des populations autochtones ; Services de santé ; et Réponses aux Urgences et réduction des risques des catastrophes.

Présence au Bangladesh

La relation partenariale entre le Secours Catholique-Caritas France et Caritas Bangladesh débute en 1990 par un programme horticole avec les minorités ethnolinguistiques de la région des Chittagong Hill Tracts. Ce premier engagement du SCCF inaugure une série de soutiens à d’autres projets tels que soutien à l’éducation, appui au centre de réhabilitation des drogués, programme de santé à Mymensingh et de nombreux programmes de réponses aux urgences…
En 2007, Caritas Bangladesh développe avec le SCCF un projet de développement intégré pour les communautés marginalisées (ICDP : Integrated Community Development Program) suite à un appel à projets de l’Union Européenne. Caritas Bangladesh a par ailleurs débuté en Janvier 2012 un projet d’éducation préélémentaire et primaire de 6 ans financé par l’UE.

Les principaux projets

Le SC soutient actuellement Caritas Bangladesh sur les thématiques suivantes :

Urgences/Préparation aux catastrophes : Etant confrontée à des urgences majeures presque chaque année, une des principales activités de Caritas Bangladesh est la réponse et la préparation à l’urgence et aux catastrophes. La préparation aux urgences est intégrée dans le travail de développement communautaire.
Un programme de recherche et développement de 3,5 ans a été lancé en octobre 2011 en partenariat avec Caritas Bangladesh mais aussi l’ONG française CraTerre, BUET (l’université d’ingénierie et de technologie du Bangladesh) et Caritas Luxembourg. Son but est d’étudier les méthodes de construction traditionnelles des populations locales, afin de leur fournir un modèle de maison à bas coût pouvant être fabriquée avec des matériaux locaux, adaptés à leur environnement naturel et permettant de mieux résister aux catastrophes naturelles.

Agriculture et environnement : L’objectif est d’améliorer la sécurité alimentaire de familles d’agriculteurs des communautés tribales des Chittagong Hill Tracts (CHT) grâce à l’agriculture durable (amélioration de la gestion des sols, de la production et de la productivité, diversification). Une des particularités de cette région est que l’expropriation foncière y est très courante, facilitée par la difficulté d’obtention de titres de propriété individuels pour les membres des minorités. Ce projet est soutenu depuis 1990 mais les bénéficiaires changent à chaque nouvelle phase.

Education : Pour donner un enseignement de qualité aux enfants issus des villages les plus défavorisées, Caritas accompagne les communautés dans le cadre d’un programme national d’éducation portant sur plus de 1 000 écoles. Ce projet appelé Aloghar, fait l’objet d’un cofinancement de l’Union Européenne de 12 millions d’euros pour 6 ans (2012-2017).

Développement intégré communautaire : Le but est de permettre aux communautés parmi les plus discriminées du Bangladesh d’améliorer l’accès aux services de bases (santé, eau, éducation) et de développer leurs capacités d’autopromotion socio-économique.
Le 1er programme (ICDP) a débuté en 2007 en réponse à un appel d’offre de l’Union Européenne. Le cofinancement ayant pris fin en 2010, le programme a été scindé en 2 projets en fonction des 2 communautés ciblées : la communauté Rishi de Khulna, victime du système des castes qui persiste malgré l’interdiction constitutionnelle, et la communauté Rakhaine de Barisal, d’origine birmane, victime de la politique de « colonisation » culturelle et de l’appropriation de ses terres ancestrales par les populations majoritaires bengalies. Un troisième programme ICDP a débuté en 2008 dans la région de Gazipur, pour venir en aide aux populations les plus pauvres.

Contacts

Fanny Delgutte, chargée de projets
e-mail : fanny.delgutte@secours-catholique.org

Delphine Cournet, chargée de projets cofinancement
e-mail : delphine.cournet@secours-catholique.org

Dernière modification : 22/02/2015

Haut de page